Fin du séjour, fin du blog

Il s’agit de mon dernier article de ce blog. Je suis entre Melbourne et New Delhi et j’ai beaucoup de temps pour m’occuper…
Ces vacances auront été pour moi une réussite et un plaisir. Tout d’abord tout ce qui concerne Nolwenn : voir comment elle vit, où elle vit, le cadre, la ville, le pays.
Pour Martine et Salim qui ont passé 3 semaines avec moi ce fût un vrai plaisir d’être avec eux. Nous avons vu des choses merveilleuses, sublimes et nous avons tout eu comme météo, du plus mauvais (l’Île aux Kangourous : Kangouroo Island), à une météo très chaude, puis une météo humide, chaude.
Ils sont un exemple de vie en communauté : aucun problème, que du plaisir (sauf la conduite de Salim…). Ils sont d’une humeur égale, sans jamais aucune difficulté.

Bâteau à Hobart, en Tasmanie

Bâteau à Hobart, en Tasmanie

imageimageimage

Mine de cuivre en Tasmanie

Mine de cuivre en Tasmanie

image

Notre voiture

imageimage

Dernière soirée, imprévue, autour d'un Bourgogne

Dernière soirée, imprévue, autour d’un Bourgogne

image

Ma sangsue après son repas…

Les paysages sont stupéfiants de beauté : surtout le centre rouge avec ULURU, KINGS CANYON, et LES MONTS OLGAS.
Ce fût un des moments forts de notre voyage.
La rencontre avec les koalas, vivant dans la nature a été émouvante, d’autant que peu de voyageurs en Australie ont vu des koalas vivant en liberté.
Notre séjour à Cairns pour voir un peu la barrière de corail aura été un moment formidable pour nous.
Nos hébergements en couch surfing ont ravi Martine et Salim. Nous avons pu rencontrer des australiens, voir leur mode de vie, le quotidien, la,nourriture …
Pour les auberges de jeunesse, ils ont apprécié ce mode d’hébergement permettant une vie dans un cadre agréable, ouvert et convivial à des prix raisonnables.
Pour l’alimentation nous avons fait simple, évitant les frais. Néanmoins nous avons pu faire à plusieurs reprises des barbecues qui sont hyper propres, ergonomiques, fonctionnels, conviviaux : ils fonctionnent au gaz. Comment seraient tenus ces barbecues si nous en avions en France???
Les moyens de locomotion : compliqué : il a fallu utiliser des véhicules de location : voiture (2500 kms), puis van ( 2000 kms), voiture (1500kms). Avec Nolwenn une autre voiture (2300 kms sur une île de 350 kms sur 300..).
Nous avons fait du bus 1500 kms, du vol intérieur : 2500 kms entre Alice Springs et Cairns. Un autre vol intérieur Cairns- Sydney : 2500 kms. Un vol À/R Sydney-Hobart : 2X 2000 kilomètres. À cela il faut ajouter le vol À/R Paris-Sydney : ~20000 kilomètres x 2. Cela fait beaucoup de kilomètres,faits.,on ne compte pas la,marche…
Pour les compagnies aériennes : tout aussi compliqué :
– vol international : 20 kilos de bagages par passager
– vol Alice Springs – Cairns : 23 kilos par passager
– vol Cairns – Sydney : 15 kilos par bagage
– vol Sydney- Hobart : 48 € pour 2 bagages avec une compagnie low cost : Tiger
– vol Hobart- Sydney : 70€ pour un bagage de + de 20 kilos avec une compagnie low cost : Virgin
Pour les avions : cela,fait beaucoup : en décollage (autant en atterrissage, enfin j’espère) : Paris, New Delhi, Alice Springs, Cairns, Sydney, Hobart, Sydney, Melbourne, New Delhi, soit 9 décollages et autant d’atterrissages. En kilomètres il ne faut plus compter :
Mais je pense :
Avion international : 2x 20000 kilomètres
Avion intérieur : 2500+ 2500+ 2000+2000 = 9000 kilomètres
Bus : 1500 kms
Van : 2500 kms,
Voiture location : 2500+ 2500+1500+2300= 8800 kms
Au total ~ 70 000 kms, soit presque 2 x le tour de la Terre.
Il faut partir avec des bagages et des vêtements de qualité moyenne et jeter en fonction du lieu et,du moment. Ne pas partir avec des affaires de,qualité….
Pour le coût total du voyage : cher, mais il faut tenir compte du fait que nous y sommes restés 3 semaines (un mois pour moi), que pendant ce temps il n’y a pas,de,CB en France, pas,de,chèque, pas d’essence….
Et puis on n’a qu’une vie et qu’il faut en profiter.
Le but de faire un blog comme celui- ci est de montrer, démontrer qu’un voyage,non organisé par un tour opérator,est faisable. Si ce blog peut permettre à une ou deux personnes de franchir le pas et d’y aller cela sera pour moi un plaisir.
Je me.tiens à la,disposition de,vous expliquer l’Australie : je sais que c’est le rêve de,beaucoup d’entre vous. De,vous expliquer le couch surfing, les choses,à,voir, les choses à faire, ,à ne pas,faire : le permis de conduire international,et,le,permis,de,conduire, mais aussi le change, les vols, les réservations… J’ai les cartes, les guides.
Nous avons eu internet avec le portable de Nolwenn (cela est maintenant indispensable), et un GPS ce qui a permis de bien nous situer et trouver notamment l’adresse,des,personnes chez qui nous allions.
Programmer son voyage c’est parfait mais,quand,on tombe sur un lieu,sublime (Marc en Tasmanie par exemple), il faut partir alors,que 2 ou trois jours auraient été,possibles.. Comment faire autrement , car il est rassurant de savoir,le,lieu où l’on va dormir le soir, le lendemain.
Ce n’est pas,si compliqué que de partir à l’aventure : je souhaite que des gens me contacte pour me,demander mon avis sur telle ou telle destination en Australie,ou ailleurs.
J’ai de la documentation, des guides, un peu d’expérience.
Et pourtant je suis toujours aussi nul pour :
– les photos : il.me.faut un autre appareil photo pour l’année prochaine : c’est limite pour plein de photos et,j’aimerais,faire,de,plus belles,images…
Mon sac de départ : je n’ai pas,voulu prendre mon sac à,dos,car j’avais du Champagne,et,foie,gras,mais,cela a été une erreur.,j’ai encore acheté du matériel,de merde (valise chinoise à 40€, soldée à 20€ qui ne tient que moins d’un mois).
Pour les,chaussures : j’ai été nul de partir avec,des,chaussures usées qui n’ont pas tenues avec de,l’escalade moyenne : il faut de la,qualité pour partir dans ce,genre,de,voyage…
Salim avait très bien fait son sac de voyage, Martine : nulle (elle avait emmené son fer à repasser…), et moi toujours aussi nul,malgré l’expérience…
Pour ce qui est de la conduite, il faut être concentré tout le temps car conduire à gauche n’est pas évident pour nous. De plus le volant est à droite. Les voitures sont automatiques (que faire de sa jambe gauche…). Le plus dur est de tourner à droite.
La difficulté également est : les clignotants sont à droite et les essuie-glaces à gauche : une fois sur 2 l’erreur est commise de mettre les essuie-glaces pour tourner.
Avec Nolwenn nous avons bien roulé, beaucoup marché. Nous avons vu une nature sauvage, bien préservée par la Tasmanie, dans les parcs naturels. De très beaux sites. Nous avons été reçus excellemment par des habitants de la Tasmanie (Nolwenn pourrait envisager de cueillir des cerises dans 2 mois chez une des personnes, au demeurant très sympathique).
Nous avons apprécié nos moments ensemble et cela sera un grand souvenir pour nous deux.
Ce blog restera car j’ai payé un espace internet. Ainsi c’est pour moi un carnet de voyage. Il me plait de lire mes anciens blogs afin de me remémorer les voyages.
Je vais faire un album des 100 plus belles photos (comme je le fais maintenant pour les autres voyages). Si quelqu’un veut le regarder, ce sera plaisir que je le montrerais.
Il me reste à acheter un autre appareil photo car celui-ci montre ses limites et je perds en qualité et je le regrette tout le temps.
De même je vais acheter une vraie paire de chaussures de marche.
Je suis maintenant à New Delhi et je vais patienter jusque demain avant de retrouver la France demain en fin d’a-midi, dans la fraîcheur.
Bon anniversaire à Salim dont c’est l’anniversaire demain lundi.
Il y a eu beaucoup de personnes qui sont allées sur le blog (plus de 1000 connexions et plus de 100 commentaires). Cela fait plaisir de partager un voyage et de voir que cela est apprécié. Je me dévoile ainsi un mois par an.
Que cela donne envie aux personnes de partir, de voir d’autres horizons et si je peux contribuer à aider un peu des collègues, amis, famille à conseiller certaines destinations, je le ferai avec grand plaisir.

Publié dans Uncategorized | 10 commentaires

Dimanche 7 novembre 2014

Je suis actuellement en salle d’embarquement pour Melbourne, puis New Delhi. Il y a 14h40 de vol pour cet avion, je vais avoir le temps de finir le blog avec les dernières photos. Cela va être un peu long, mais bon je suis de l’autre côté de la Terre.
Aucun problème pour notre retour sur Sydney. Nous avons mangé ensemble avant de nous séparer. Le couple qui accueille Nolwenn venait chercher Nolwenn à l’aéroport et Nolwenn a demandé à Kevin de bien vouloir me déposer à l’aéroport international de Sydney. Il a demandé à quelle heure l’avion, puis quel hôtel…
Quand j’ai dit que j’allais dormir à l’aéroport, il m’a proposé de dormir chez eux…
Cela m’a fait une vraie nuit (pour lui une courte nuit car il me fallait être à l’aéroport ce matin à 5h15).
Cela m’a surtout permis d’être encore un peu plus avec Nolwenn. De plus Kevin est parti dormir et il a sorti une bouteille de Bourgogne blanc…que nous avons bue avec Nolwenn. C’était une belle fin de séjour ainsi.
J’espère avoir internet à New Delhi afin de finir le blog demain.

Publié dans 4. Tasmanie | 3 commentaires

Nolwenn – fin pour elle -

Nolwenn:
Il est maintenant temps pour nous de se séparer et de reprendre chacun notre chemin. Pour ma part, je rentre à Sydney pour continuer à travailler en tant que fille au pair pour environ 2 mois encore. C’est maintenant l’été dans le sud du pays, avec des températures qui flirtent tous les jours avec les 35 degrés. À cette période de l’année de nombreux événements sont organisés toutes les semaines où des locaux, des australiens d’autres villes, mais aussi beaucoup de jeunes venus des 4 coins du monde, se côtoient et font la fête de façon permanente! La période des fêtes approche également et c’est très étrange pour moi d’imaginer fêter Noël et le nouvel An sous une chaleur écrasante! Plage, soleil, amis et barbecue au programme. On est loin de l’ambiance Noël à la française avec neige, réunions familiales, foie gras et champagne qui rythment normalement mon quotidien à cette période de l’année. Bref, je pense que travailler dans ces conditions ne sera pas complètement déplaisant :-)
Pour les 2 mois qu’il me restera ensuite, ça sera normalement de nouveaux voyages, en Australie et ailleurs, mais rien n’est encore définitif… Je laisserai mes rencontres, envies du moments (et aussi mon portefeuille) décider pour moi !
Ces 10 jours avec mon père ont été géniaux: paysages à couper le souffles, belles rencontres et possibilité de me ressourcer auprès de lui. Hé oui, l’Australie c’est bien mais ma famille et mes proches me manquent terriblement. Mon père m’a apporté un petit bout de France à l’autre bout du monde et c’était très réconfortant. Une belle parenthèse familiale dans mon aventure australienne. C’est assez étonnant maintenant de le voir repartir en France, chez moi… MAIS SANS MOI! J’ai presque envie de le suivre et dire « hé attends tu m’oublies, j’arrive!! » Haha
Quoiqu’il en soit je le remercie du fond du coeur d’être venu me voir à l’autre bout du monde, cela a été une magnifique opportunité de partager des moments privilégiés ensemble, dont je me souviendrai toujours.

De gros bisous à tous, il est vrai que je ne donne pas assez de nouvelles mais je pense bien à vous, d’autant plus que la période des fêtes approche.

Publié dans 4. Tasmanie | 4 commentaires

Vendredi 5 décembre 2014 – photos -

imageimage

De la fatigue...

De la fatigue…

image

Oubli d’hier

image

Oubli d’hier

imageimageimageimageimageimageimageimageimageimage

imageimageimage

Publié dans Uncategorized | 2 commentaires

Vendredi 5 décembre 2014

Vendredi 5 décembre 2014

Dernière vraie journée pleine avec Nolwenn.
Elle a souhaité faire une dernière journée dans les montagnes et marcher sur un treck de 4 heures : nous sommes revenus très fatigués, exténués, même si la marche n’était pas trop difficile.
Il s’agissait de la dernière sortie de mes tennis Stan Smith qui sont partis en Tasmanie, sur un parcours sur un site classé au patrimoine de l’UNESCO : quelle belle fin…
Nous n’avons pas eu la chance de voir l’animal qui ne vit que sur l’île,de,Tasmanie, mieux même, dans un seul coin où nous étions depuiś 2 jours : le diable de Tasmanie : animal qui ressemble à une hyène. Ce diable de Tasmanie est l’emblème de cette île. Il est en voie de disparition. De plus cette espèce à un problème avec un cancer facial pour une grosse partie de cette population.
Demain matin commence mon retour : il va durer 3 jours pleins :
– demain matin : de là où nous sommes vers Hobart en voiture : nous traversons la Tasmanie d’Ouest vers le Sud.
– demain a-midi : Hobart- Sydney en avion
– dimanche : Sydney – New Delhi
– lundi : New Delhi – Paris
Demain a-midi ce sera à Hobart , l’endroit le plus au sud que j’aurai fait sur la carte du Monde (auparavant c’était à Madagascar).

Lorsque nous étions à Cairns en Australie, c’est devenu l’endroit pour moi le plus à l’Est des pays visités. C’était auparavant le. Japon.
Demain il ne devrait pas y avoir de visite particulière. Mais cela va être la séparation avec Nolwenn à Sydney car elle retourne chez les personnes qui l’héberge et la rémunère pour la garde de 2 petits enfants.
Cela va être dur mais savoir qu’elle est heureuse et bien dans sa peau et dans cette famille va permettre d’atténuer cela.
Jusque lundi je vais finir le blog et je vais demander à Nolwenn de finir de regarder le blog afin de voir les derniers commentaires.

Publié dans 4. Tasmanie | Un commentaire

Jeudi 4 décembre – photos -

Nos couch surfeurs : américains

Nos couch surfeurs : américains

imageimageimageimageimage

Nolwenn est épuisée...

Nolwenn est épuisée…

imageimageimageimageimage

On voit le petit wombat...

On voit le petit wombat…

De plus près...

De plus près…

imageimageimage

Horloge originale chez nos couch surfeurs : tout est à l'envers...y compris la trotteuse qui tourne à l'envers

Horloge originale chez nos couch surfeurs : tout est à l’envers…y compris la trotteuse qui tourne à l’envers

Publié dans Uncategorized | 5 commentaires

Jeudi 4 décembre 2014

Jeudi 4 décembre 2014

Nolwenn à déjà fait un commentaire global,de son passage en Tasmanie.
Je vais être plus succinct ce jour.
Pas la peine de parler de la météo : c’est fait. Pourtant en entendant la,pluie toute la nuit je nous voyais mal en point en montagne…
De plus je voyais le visage de Nolwenn se fermer et ses commentaires très négatifs. À 10 minutes du sommet elle ne voulait plus avancer : « à quoi ça sert on ne voit rien… ».
Heureusement nous avons eu notre récompense avec un temps beaucoup plus clair à partir de 13 heures et donc globalement ce treck aura été réussi. Les vues de ce coin de Tasmanie sont spectaculaires. Nous n’aurions pas pu imaginer ne pas aller en Tasmanie sans voir ce site.
Nous n’avons pas,souffert de la pluie, mais du froid : oui, je l’humidité : ô oui…
À partir de 13 heures le visage de. Nolwenn s’est éclairci, comme le temps…
Dire que nous avons croisé des randonneurs qui nous disaient que la vue était bouchée au sommet…et que l’on ne voyait rien…
Beaucoup de fatigue, beaucoup de souffrance (par exemple nous avions fini notre circuit et Nolwenn a voulu faire le tour d’un autre lac : résultat +6 kilomètres,et 2″ heures de marche en plus pour des jambes bien fatiguées…
Au retour : une chance : un couple,de wombats (marsupial : dont je ne connaissais pas l’existence, ne vivant qu’en Australie), ressemblant à un petit ourson avec un très beau pelage). Nous avons eu la chance de les voir de très près. De plus la maman portait son petit dans sa poche et on peut voir la tête du bébé sur une photo…
Nous sommes maintenant dans une autre région, près de la côté ouest chez un couple, pour les 2 dernières nuits. Lui travaillait dans une mine de charbon mais il y a quelques mois il y a eu un coup,de grisou avec des morts et la mine est en ce moment fermée pour réparation. Nous sommes dans une ville ouvrière et la montagne est percée de l’exploitation de la mine. Il n’y a aucun tourisme ici.
Hier et avant hier nous avons fait la connaissance de sangsues. Je conduisais et je sentais quelque chose au niveau de la cheville : j’avais pas mal de sang qui coulait. J’avais une grosse sangsue qui ne se gênait pas pour me taxer du sang. Nous sommes arrêtés et avons fait un pansement de fortune (après avoir désinfecté), avec coton démaquillant, gant et lacet pour arrêter le sang… Cette sangsue avait bien pris son repas sur mon dos, ou plus précisément sur ma cheville car elle était énorme, enfin bien grosse…
Il reste 2 jours presque complets avant de reprendre l’avion de Hobart à Sydney. : nous décollons à 16 h je crois.
Je finirai mon blog soit à New Delhi pour une longue escale,soit en rentrant : il y aura donc encore des articles jusque dimanche certainement.
Toute va très bien pour nous.

Publié dans 4. Tasmanie | Laisser un commentaire

Nolwenn

Nolwenn:

Bonjour à tous

Mon père m’a dit que mon tonton me réclamait à corps et à cris, alors je m’exécute :-)
Tout d’abord je voulais remercier et faire de gros bisous à tous les gens qui ont écrit un commentaire sur le blog ou envoyé un mail à papa pour me passer un message. Je vous envoie les mêmes bisous et espère que tout va bien en France. Je parie qu’il fait froid et que tout le monde en a marre de la grisaille :-). Bon, si ça peut vous consoler, on a le même temps pourri en Tasmanie en ce moment alors que c’est censé être l’été.
Demain sera le dernier jour plein de notre visite en Tasmanie et je peux déjà dire que ces quelques jours ici n’ont fait que confirmer mon « adoration » pour l’Australie. J’espère maintenant que papa comprend mon choix de m’être expatriée ici pour quelques temps. J’adore ce pays, c’est sur et définitif! Ce pays, si majestueux de part ses grands espaces, sa nature, la diversité de ses paysages et la gentillesse exceptionnelle de ses habitants. Je n’ai jamais fait de si belles rencontres et vu de si belles choses ailleurs dans ma vie. Bon, je l’admets, je ne suis qu’à mon début de ma « carrière » de voyageuse donc ceci explique peut être cela, mais c’était pour moi la première fois que je me lançais toute seule si loin, aussi longtemps, et en ça, l’Australie aura toujours une place particulière pour moi.
Cette semaine finira donc comme elle a commencé : en marchant !!! Je serais curieuse de connaître le nombre de kilomètres que l’on a parcouru en marchant cette semaine. Rien qu’aujourd’hui environ 15km en Montagne, je vous assure que pour de petits marcheurs tels que nous c’est une prouesse! Et pour dire les choses élégamment, « on en a bien bavé »!!! Mais pour ma part, j’ai beau râler (fort) dans ma tête, maudire le paquet de gâteaux que j’ai enfilé le matin même et avoir l’impression que ça n’en finira jamais: une fois arrivée au sommet et lorsqu’on aperçoit ces magnifiques paysages, on oublie tout et on a qu’une hâte c’est de recommencer. Aujourd’hui, nous avons été au site mondialement reconnu, notamment pour sa randonnée de 6 jours au coeur de la montagne: « Cradle Montain ». Nous étions très excités à l’idée de faire un bout de randonnée dans cet endroit exceptionnel mais malheureusement le temps jouait contre nous… Arrivés au départ de la randonnée, pluie, vent et brouillard pour couronner le tout. Concrètement, une fois arrivés au sommet on ne voyait…. Rien!! À part du brouillard, du brouillard et encore du brouillard. Inutile de dire que je tirais un peu la tronche. Mais au bout d’1h environ, ça s’est levé et nous avons pu admirer la beauté des paysages (voir photo).
À part les paysages sublimes, nous avons fait de superbes rencontres et été parfaitement intégrés le temps d’une soirée au sein de toutes les familles chez qui nous avons fait du couchsurfing. Les australiens sont tellement relax et adeptes du « no worries » (pas de problème !!!). Ça fait du bien d’être loin du stress parisien!
Je quitte mon papa dans 2 jours et j’entame mon 8eme mois en Australie. Il ne me reste plus que 4 mois ici. Le temps est passé si vite. Quoiqu’il en soit, ça fait énormément de bien de revoir ses proches à l’autre bout du monde après une longue absence.
Je vous embrasse tous bien fort et espère vous retrouver rapidement à mon retour en France (ou avoir le plaisir vous rencontrer pour ceux que je ne connaîtrais pas!). Comme on dit ici « See you soon » And « no worriiiies be happy ».

Publié dans 4. Tasmanie | 4 commentaires

Mercredi 3 décembre 2014

Mercredi 3 décembre 2014

Très belle journée et par son contenu et par la météo.
On nous annonçait de la pluie : il a fait beau toute la journée : il n’y a pas qu’en France que la météo se plante…
Je me suis levé à 5h30 pour espérer voir des ornithorynques car il y en a près de la ferme où nous étions. 2 heures à tourner autour de 2 plans d’eau sans succès… Décidément je ne verrai pas d’ornithorynque en Australie…
Nous nous sommes rendus sur une petite plage et sommes allés dans un petit bar sur la plage pour y prendre un petit déjeuner près de la mer. Le cadre était super. De plus il y avait des dames qui faisaient partie d’un club de couture.
Et là c’est un clin d’œil à ma mère de mettre des 2-3 photos de ce club, dont notamment un patchwork qui a été fini pour Noël. Il a été fait par le groupe pour 2 enfants qui ont été brûlés dans un accident et qui vont mieux. Elles ont expliqué que le sombre représentait leur passé, l’accident et le clair leur avenir. J’ai fait des photos en expliquant que je faisais un blog, et que ma mère apprécierait de voir ces réalisations et qu’elles seraient sur le blog en France demain. Elles en étaient toutes contentes…
Une belle marche dans un parc naturel, au bord de mer où nous dominions la mer : »de belles photos j’espère.
Ensuite nous avons fait une ballade sur la crique d’une plage qui fait face à un piton volcanique très grand et nous avons escaladé ce rocher pour dominer le paysage et y rencontrer un wallaby, enfin la,mère et le jeune. Il y a d’abord la photo d’eux séparément, puis comme nous faisions du bruit et avons fait peur au bébé il s’est réfugié dans la poche de la mère (on ne voit pas le bébé, par contre on voit la,déformation du ventre).
Nous sommes chez des américains très accueillants et nous avons dîné avec leurs enfants (petits). Nous avons regardé la vidéo de Yoan : Born to run (si certains veulent connaître qu’ils m’en parlent : c’est le frangin qui court sur la chanson la plus connue de Springsteen : « Born to run « , soit « né pour courir ». Il le fait devant les sites les plus connus du Monde. Il est comme moi un peu barré…
La dame qui nous accueille adore et Springsteen et Born to run. J’ai donc expliqué que dans le blog je parlerai de cela d’autant qu’elle était contente en voyant cela.
Un peu gêné, car nous étions depuis 2 heures à peine chez eux et j’ai demandé au couple si c’était possible d’aller voir les,pingouins à 5 minutes de chez eux car dans toute la Tasmanie tout le monde sait que les pingouins sont à Burnie, et nous sommes dans cette ville. Ils n’ont posé aucun problème. C’est avec un grand plaisir que nous avons vu ces pingouins rentrer à la tombée de la nuit dans leur refuge sur la plage. Je ne pense pas que cela va donner quelque chose en photo car il faisait quasi noir.
Très belle journée que celle de ce jour et nous en espérons encore plus demain…

Publié dans Uncategorized | 6 commentaires

Mercredi 3 décembre 2014 – photos -

imageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimage

Le ULURU de Tasmanie

Le ULURU de Tasmanie

imageimageimageimageimageimage

La maman wallaby , sans la bébé

La maman wallaby , sans la bébé

Le bébé

Le bébé

Le bébé dans le ventre de la maman

Le bébé dans le ventre de la maman

imageimageimageimage

Photo de pingouin, mais pas possible flash. Il fait nuit. Uniquement lampe rouge

Photo de pingouin, mais pas possible flash. Il fait nuit. Uniquement lampe rouge

Publié dans 4. Tasmanie | 2 commentaires