Jeudi 4 décembre 2014

Jeudi 4 décembre 2014

Nolwenn à déjà fait un commentaire global,de son passage en Tasmanie.
Je vais être plus succinct ce jour.
Pas la peine de parler de la météo : c’est fait. Pourtant en entendant la,pluie toute la nuit je nous voyais mal en point en montagne…
De plus je voyais le visage de Nolwenn se fermer et ses commentaires très négatifs. À 10 minutes du sommet elle ne voulait plus avancer : « à quoi ça sert on ne voit rien… ».
Heureusement nous avons eu notre récompense avec un temps beaucoup plus clair à partir de 13 heures et donc globalement ce treck aura été réussi. Les vues de ce coin de Tasmanie sont spectaculaires. Nous n’aurions pas pu imaginer ne pas aller en Tasmanie sans voir ce site.
Nous n’avons pas,souffert de la pluie, mais du froid : oui, je l’humidité : ô oui…
À partir de 13 heures le visage de. Nolwenn s’est éclairci, comme le temps…
Dire que nous avons croisé des randonneurs qui nous disaient que la vue était bouchée au sommet…et que l’on ne voyait rien…
Beaucoup de fatigue, beaucoup de souffrance (par exemple nous avions fini notre circuit et Nolwenn a voulu faire le tour d’un autre lac : résultat +6 kilomètres,et 2″ heures de marche en plus pour des jambes bien fatiguées…
Au retour : une chance : un couple,de wombats (marsupial : dont je ne connaissais pas l’existence, ne vivant qu’en Australie), ressemblant à un petit ourson avec un très beau pelage). Nous avons eu la chance de les voir de très près. De plus la maman portait son petit dans sa poche et on peut voir la tête du bébé sur une photo…
Nous sommes maintenant dans une autre région, près de la côté ouest chez un couple, pour les 2 dernières nuits. Lui travaillait dans une mine de charbon mais il y a quelques mois il y a eu un coup,de grisou avec des morts et la mine est en ce moment fermée pour réparation. Nous sommes dans une ville ouvrière et la montagne est percée de l’exploitation de la mine. Il n’y a aucun tourisme ici.
Hier et avant hier nous avons fait la connaissance de sangsues. Je conduisais et je sentais quelque chose au niveau de la cheville : j’avais pas mal de sang qui coulait. J’avais une grosse sangsue qui ne se gênait pas pour me taxer du sang. Nous sommes arrêtés et avons fait un pansement de fortune (après avoir désinfecté), avec coton démaquillant, gant et lacet pour arrêter le sang… Cette sangsue avait bien pris son repas sur mon dos, ou plus précisément sur ma cheville car elle était énorme, enfin bien grosse…
Il reste 2 jours presque complets avant de reprendre l’avion de Hobart à Sydney. : nous décollons à 16 h je crois.
Je finirai mon blog soit à New Delhi pour une longue escale,soit en rentrant : il y aura donc encore des articles jusque dimanche certainement.
Toute va très bien pour nous.

Ce contenu a été publié dans 4. Tasmanie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>